Forum Érable Atlas
Bonjour et Bienvenue
sur le Forum ErableAtlas


Merci pour votre passage.

PUB & partenaires
W3Schools
W3Schools
W3Schools
W3Schools
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


emploi et immigration.parcours du combattant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

emploi et immigration.parcours du combattant

Message par lahrizi le 26/10/08, 03:38 am

Emploi et immigration
Auteur : Arrondissement.com

«Si on dit qu'un immigrant perd 7 années de sa vie à apprendre une nouvelle langue, à parler correctement, à écrire correctement, à faire des petits boulots pour survivre avant d'avoir un emploi intéressant, moi j'exige que l'immigration enlève automatique 7 ans d'âge sur nos papiers en arrivant ! »


«De 32 ans je passe à 25 ans et je peux me comparer aux jeunes canadiens de mon nouvel âge ! » raconte Carla en riant pour expliquer qu'elle ne se sent pas à la hauteur d'une canadienne de 32 ans et qu'elle a l'impression que sa vie s'est figée pendant quelques années. Cette cristallisation temporaire n'est rien de moins que la longue période d'adaptation que l'immigrant doit traverser.

L'arrivée dans un nouveau pays provoque le chevauchement de sentiments partagés sur notre nouvelle terre d'accueil. Après la lune de miel, on plonge de force dans la réalité, on s'aperçoit que nos repères sont brouillés et nous voilà en face de notre premier choc culturel. La culture du travail au Québec est pour beaucoup le plus grand choc. Ce choc survient lorsqu'on constate que nos compétences ne sont pas reconnues à leurs justes valeurs, que l'on obtient difficilement des entrevues et que la période sans emploi est beaucoup plus longue. Cette période s'accompagne de désillusions relativement à notre nouvelle situation. Le constat est difficile : notre terre promise, a moins à offrir que ce qu'elle promet. Certains devront faire le deuil du rêve américain pour répondre à de nouveaux besoins et sacrifier leur carrière pour le bien de la famille.

Entre l'adaptation et la conciliation, entre l'acclimatation et le besoin de préserver ses racines, entre l'urgence de trouver un boulot pour subsister et le désir d'un emploi valorisant, l'immigrant tente de faire sa place en abandonnant, à regret, le rêve qu'il chérissait d'un emploi équivalent. La plupart des immigrants arrivent avec des formations scolaires spécialisées et s'imaginent qu'ils auront plus de facilité à trouver un emploi payant et correspondant à un certain statut social dans leur pays, mais le Québec cherche une main-d'oeuvre pour certains métiers plus spécifiques et non pas des ingénieurs déjà disponibles au Québec. Tout ça sans compter que les équivalences des diplômes étrangers sont souvent revues à la baisse.


Vous avez probablement entendu l'histoire d'un immigrant ingénieur ou architecte qui gagne sa vie au Québec en travaillant comme livreur, chauffeur de taxi ou concierge. Cette histoire se répète désormais trop souvent et est symptomatique d'un manque de flexibilité dans le domaine de la reconnaissance des diplômes étrangers et d'un accès restreint aux ordres professionnels. L'immigrant qualifié est souvent plus vulnérable sur le marché du travail puisque le Québec cherche plus souvent des ouvriers et de la main-d'œuvre spécialisée. Le mécanicien aura plus de chance de trouver un emploi dans son domaine que le médecin. Surprenant ? Non, pas lorsqu'on est informé de la situation du marché du travail québécois et que l'on sait qu'il y a une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée au Québec. Par contre, ceux qui ont le plus de difficulté à trouver un emploi dans le domaine d'étude de leurs pays d'origine sont les diplômés des domaines de la santé, des sciences sociales et des sciences humaines.

Que faut-il donc faire ? Il est très important d'aller chercher le plus rapidement possible nos équivalences d'études pour savoir réalistement quels sont les postes auxquels on a accès sur le marché du travail québécois. Cela nous évite de faire de nombreuses entrevues qui résulteront en refus, faute d'équivalence québécoise. Il faut aussi savoir s'entourer de ressources qui nous faciliteront la vie et qui nous encadreront dans notre démarche de recherche d'emploi. Il existe plusieurs organismes qui se spécialisent dans l'aide aux nouveaux arrivants et aux immigrants avec des difficultés à trouver un emploi. Pour ceux qui seraient tentés de tomber dans le piège de la facilité en se repliant sur soi-même en disant que c'est inutile de faire des démarches qui seront infructueuses, sachez qu'un immigrant sur deux obtient un premier emploi dans les trois premiers mois de son arrivée. Il est donc encourageant de poursuivre des démarches d'emploi et de se tourner vers un organisme qui peut nous encadrer dans nos démarches d'emploi. Avant tout, il faut surtout être patient et ne pas abandonner, car les statistiques montrent que la persévérance est payante. Selon le Centre d'études ethniques des universités montréalaises, 68 % des immigrants trouveront un emploi dans leur domaine ou dans un domaine qui se rapproche de leurs compétences après environs 5 ans de au Québec. Plusieurs retourneront aux études pour une acquérir de nouvelles compétences et ainsi avoir des diplômes qui leur permettent d'accéder à de meilleurs postes.

L'immigration est un long processus et il faut prévoir que la recherche de l'emploi rêvé est plus longue que ce que les agents d'immigrations veulent bien nous dire. Ce rêve est pourtant atteignable si on sait être patient et si on sait bien s'entourer.

lahrizi

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 47
Résidence : casa
Statut : visa recu mai 2008
Date d'inscription : 14/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par dafir le 26/10/08, 11:00 pm

merci pour l info.
avatar
dafir

Masculin Nombre de messages : 3666
Statut : installé
Date d'inscription : 29/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

ref

Message par zizou le 26/10/08, 11:30 pm

Heureusement qu'en fin de cet article y a de l'espoir de trouver un emploi " recours aux organismes qui aident les nouveaux arrivants" ceci dit, on constate que dans le developpement de cet article, y a un certain pesimisme, a cause de la durée d'attente dans les pays d'origine, et la non equivalence des diplomes, ce qui oblige l'immigrant a faire des etudes de mise a jour de ses competences,
Personnelement je pense que si un immigrant europeen ou asien vers le canada, se plaignent de tous ces probelemes, ils ont le droit, car ils etaient dans un etat disant +ou- avantagée, mais pour un immigré je dirai marocain, pour laisser les autres compatriotes arabes tranquilles, l'etat est diferente, ici on est pas couverts, memes nos riches, ils sont couverts par leurs moyens, un vrai Etat qui veillent a la stabilité materielle et morale de ses citoyens fait defaut au maroc,
donc on a pas a deplorer cet etat, puisque l'avenir qui compte, notre avenir et celle de nos enfants.
avatar
zizou

Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 44
Statut : RP
Date d'inscription : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par saraya le 27/10/08, 01:00 am

Salam,
Merci lahrizi pour l'info. Mais je suppose que beaucoup de nos compatriotes sont au courant de toutes les difficultes qui les attendent a leur arrivee.
Je pense que le travail n'est qu'un moyen de vivre (ou de survivre), et que l'avenir de nos enfants est beaucoup plus important que le travail.
Ceci dit, a force de perseverance, on y arrivera, inchaAllah.
Bonne chance a tous.

saraya

Féminin Nombre de messages : 1869
Résidence : Canada
Date d'inscription : 21/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par marta le 27/10/08, 12:11 pm

La vie est difficile nous combattons pour vivre et ça c’est sur tous les niveaux que ce soit travail étude moyen… bref on a pas le choix
avatar
marta

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 38
Emploi : Gestion/Administration
Date d'inscription : 20/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par ElFarhati le 28/10/08, 06:52 am

merci lahrizi pour cet article de vérité
cet article qui ouvre bien les yeux pour bon nombres d'entre nous qui
malgré leur connaissance documentaire de la difficulté canadienne on garde toujours un réve rose au fond de nous
on se dit qu'on va reussir notre immigration notre integration
et ton article vient nous remettre pied sur terre
vient nous dire que oui : c'est possible mais qu'il nous faut ( selon notre culture) se reveillier tôt
avatar
ElFarhati

Masculin Nombre de messages : 2023
Age : 58
Résidence : casa
Emploi : secteur privé
Statut : visa reçu le 25/02/09 , laka alhamdou ya allah
Date d'inscription : 07/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par Taurus le 28/10/08, 05:27 pm

Nous sommes au courant de ces contradictions, nous savons que les agents vendent leur produit qui est l'immigration au canada, nous à notre tour on vend nos compétences. Nous savons qu'ils veulent notre progéniture, nous on bénéficie des aides sociales, des études... bassbass. Ils nous vendent le rêve canadien et nous leur vendons la déception marocaine (en toute vérité).
Nous rêvons d'un avenir meilleur et nous sommes conscients des difficultés de ce projet, déjà 5 années d'attente est la première réussite pour nous.
en fin, chacun de nous assume sa responsabilité d'avoir fait ce choix.
merci pour l'article

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Knadienment
Taurus
لا تنسونا من الدعاء بظهر الغيب

avatar
Taurus

Masculin Nombre de messages : 3548
Résidence : Montréal - Québec
Emploi : Autonome
Statut : Installé
Date d'inscription : 16/05/2005

http://www.quranflash.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par saraya le 28/10/08, 05:39 pm

Salam,
Bien sur, il ne faut pas oublier que beaucoup d'immigrants reussissent leur integration et sont plus que satisfaits de leur choix. Il n'y a pas que des deceptions parmi les nouveaux arrivants.
En tous cas, je pense comme Taurus, qu'il faut ASSUMER son choix. Il vaut mieux donc ne pas emigrer pour les gens qui ont peur de l'echec, que de partir et de le regretter toute sa vie. Il faut donc bien reflechir.
Mais enfin, qui ne tente rien n'a rien.
Bonne chance a tous.

saraya

Féminin Nombre de messages : 1869
Résidence : Canada
Date d'inscription : 21/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par feyrouz le 28/10/08, 06:53 pm

A mon avis, l'immigration depends surtout de la personne, c'est a elle de faire ressortir les avantages et de reussir sa vie dans le pays "d'acceuil". Comme la eloquement dit Saraya et taurus, Il s'agit d'un choix, un choix qu'on fait le jour ou on decide de deposer une demande d'immigration au canada.. parceque souvent, et surtout si tout marche bien, il devient tres difficile de faire pas en arriere... Question d'age, ca aurait ete superbe si on enleve les annees d'attente! mais comme c'est pas possible, rajeunissons nos facons de penser et de vivre et adoptons une vision optimiste et touuss ira bien inchallah...
avatar
feyrouz

Féminin Nombre de messages : 496
Statut : Résidente permanente
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: emploi et immigration.parcours du combattant

Message par feyrouz le 28/10/08, 06:55 pm

tout ira bien...
avatar
feyrouz

Féminin Nombre de messages : 496
Statut : Résidente permanente
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum