Forum Érable Atlas
Bonjour et Bienvenue
sur le Forum ErableAtlas


Merci pour votre passage.

PUB & partenaires
W3Schools
W3Schools
W3Schools
W3Schools
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Golfe du Mexique - L'état d'urgence est décrété

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Golfe du Mexique - L'état d'urgence est décrété

Message par mea le 29/04/10, 07:46 pm

Par Radio-Canada, www.radio-canada.ca, Mis à jour le: 29 avril 2010 03:33
Golfe
du Mexique - L'état d'urgence est décrété



Le
gouverneur de la Louisiane décrète l'état d'urgence enraison des
menaces qui pèsent sur les côtes de l'État. La marée noire devrait
atteindre les côtes des États-Unis vendredi.






De hauts responsables
américains ont déclaré jeudi que la nappe de pétrole brut émanant de la
plateforme qui a coulé dans le golfe du Mexique risquait d'atteindre les
côtes américaines vendredi soir. L'incident est qualifié de catastrophe
nationale. Ces mêmes responsables ont indiqué que les pouvoirs
publics allaient faire pression sur British Petroleum, l'exploitant de
la plateforme, pour colmater la fuite de brut et nettoyer la pollution.

Selon
eux, il faudra peut-être trois mois pour qu'une valve de secours soit
installée pour arrêter les fuites. Par ailleurs, le gouverneur de
la Louisiane, Bobby Jindal, a décrété jeudi l'état d'urgence dans cet
État du sud du pays, dont les côtes sont menacées par la marée noire.

Cette
décision permet aux responsables locaux de faire appel aux ressources
de l'État et à l'aide fédérale pour répondre à « l'impact anticipé de
l'arrivée de pétrole le long des côtes de Louisiane ». Cette
fuite « menace les ressources naturelles de l'État, notamment les
terres, l'eau, les poissons, la faune sauvage, les oiseaux et d'autres
ressources biologiques, et menace également la subsistance des habitants
de Louisiane vivant le long des côtes », selon un communiqué du
gouverneur.

M. Obama a annoncé, de son côté, que des équipes
seront envoyées sur place pour inspecter toutes les plateformes du golfe
du Mexique.
Le travail des garde-côtes gêné par la météoDes
conditions météorologiques difficiles, des vents violents et une mer
« très houleuse », risquent de compliquer les opérations visant à éviter
une marée noire sur les côtes de la Louisiane. Un temps orageux
s'accompagnant de « vents forts et continus » et de vagues allant
jusqu'à quatre mètres de hauteur devrait persister pendant plusieurs
jours. Selon l'administration, le temps pourrait être
« dangereux » jusqu'à mardi au large des côtes de la Louisiane et du
Mississippi. Une fuite plus importante que prévuLe
volume de pétrole qui s'échappe de la plateforme de forage de British
Petroleum (BP) qui a sombré au large de la Louisiane la semaine dernière
est cinq fois plus important que prévu.

L'Agence des océans et
de l'atmosphère (NOAA) et les garde-côtes américains estiment maintenant
que 756 000 litres de pétrole sont rejetés chaque jour dans le golfe du
Mexique.

Jusqu'ici, les autorités croyaient que ce volume
équivalait plutôt à près de 159 000 barils. La nouvelle estimation est
attribuable à la découverte d'une troisième fuite à environ
1,5 kilomètre sous la surface de l'eau. Après avoir affirmé
qu'elle maintenait son estimation initiale, BP a reconnu, jeudi matin,
que la nouvelle évaluation des autorités américaines était plausible.

Si
la nouvelle évaluation de la NOAA est exacte et que ce volume s'échappe
bel et bien de la plateforme depuis le début de l'affaire, ce sont
1,5 million de litres de pétrole qui se retrouvent dans les eaux du
golfe du Mexique. À titre de comparaison, la catastrophe du
pétrolier Exxon Valdez, en 1989, au large des côtes de l'Alaska, avait
entraîné le rejet de 11 millions de litres de pétrole dans l'océan
Pacifique. Recours collectifLa nappe de
pétrole risque également de causer de graves problèmes aux pêcheurs
louisianais, dont l'industrie est évaluée à 2,4 milliards de dollars par
année. Des pêcheurs de crevettes ont d'ailleurs déjà déposé une demande
en recours collectif contre BP. Ils réclament 5 millions de dollars
pour négligence et pollution.

La plateforme en causeLa
plateforme nommée « Deep Water Horizon », louée par BP à la société
Transocean, se trouve à environ 70 kilomètres des côtes de la Louisiane.
Elle contenait 2,6 millions de litres de pétrole et extrayait près de
1,27 million de litres par jour avant l'accident. Le forage d'un puits
venait d'y être achevé.

Les États de la Floride, de l'Alabama et
du Mississippi craignent aussi d'être frappés par la nappe de pétrole.
Ils redoutent que la marée noire pollue les plages et les pêcheries,
toutes deux cruciales pour l'économie locale. BP estime que les
opérations en cours lui coûtent 6 millions de dollars par jour, et que
la facture totale de cet accident pourrait s'élever à 1 milliard de
dollars. Selon le Wall Street Journal , le puits qui
fuit n'était pas muni d'un dispositif permettant d'actionner une valve à
distance, comme le sont d'autres puits dans d'autres pays. Ce
dispositif, qui n'a cependant jamais été testé dans des conditions
réelles, n'est pas obligatoire aux États-Unis.

Radio-Canada.ca
avec Agence France Presse, Associated Press et Reuters



mea

Masculin Nombre de messages : 8599
Age : 37
Résidence : D: Montréal - Québec
Date d'inscription : 24/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum