Forum Érable Atlas
Bonjour et Bienvenue
sur le Forum ErableAtlas


Merci pour votre passage.

PUB & partenaires
W3Schools
W3Schools
W3Schools
W3Schools
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Décu par le marché du travail Montréalais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par Wardda le 04/03/14, 09:03 pm

Bonjour a vous érablistes,

Voila je reste ici a Montréal depuis environ 3 ans, je viens de finir ma formation (DESS), Parfaitement bilingue et la je trouve beaucoup de difficultés a trouver une job (an entry level position btw). Ca fait 1 mois que j'ai commencé. vous allez me dire que ca fait pas longtemps, oui je suis d'accord mais je ne veux pas perdre mon temps ici, j'ai l'impression que le Québec devient de pire en pire, sans parler des mentalités pourries qui ne cessent d'empirer (islamophobie, charte des valeurs, discrimination, etc...)

Je commence a penser sérieusement de quitter vers l'Ontario, Ottawa, Toronto ou meme Gatineau. L'Alberta ou BC est un peu loin pour moi. Comme j'ai dis je ne veux pas perdre mon temps ici surtout quand je vois qu'il y a des nouveaux diplômés ici qui restent 4-6-8 mois a chercher du travail.

Je cherche vos avis et expériences sur les 3 villes que je viens de citer, que me conseillerais vous? C'est surtout le marché d'emploi qui m'intéresse, le reste n'a pas d'importance...

Merci.

Wardda

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par driss65 le 05/03/14, 09:47 pm

Ça depend aussi de ton domaine de formation.
Bonne chance.

driss65

Masculin Nombre de messages : 746
Age : 37
Résidence : Montréal-salé wamajawarahouma
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par belinea le 02/04/14, 05:55 pm

salam warda, c'est un peu difficile de trouver un job avec ton diplôme DSS, mais si vous avez un DEC ou DEP vous auriez plus de chance à trouver un emploi.

belinea

Masculin Nombre de messages : 144
Age : 37
Résidence : montreal
Statut : visa 2011
Date d'inscription : 30/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par espoire le 02/04/14, 06:10 pm

ma sœur un seul conseille c est de faire la prière istikhara il kan alkhayer heta f lmaroc rah rabi radi idir lik sebab wallah almousta3an

espoire

Masculin Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 13/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par madada le 02/04/14, 06:31 pm

Salamo aleikom;

Je te souhaite bonne chance et bon courage ma soeur.

C'est juste question du temps ; tant qu il ya de la volonté on peut tout faire .

Immigrer n'est jamais facil; c'est comme avoir une bonne position au bled!

Peux tu nous raconter si c'est possible un peu comment t"as passé les 3 ans à Montreal !

Ton experience aidera beaucoup de monde.

Merci d'avance wallah iyassir al omeur.

Salamo aleikom

madada

Masculin Nombre de messages : 1078
Age : 35
Résidence : Montreal/laval
Date d'inscription : 21/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par kabi le 03/04/14, 10:43 pm

Bonjour à toi Wardda,

Ton intention de changer de ville et de province est louable et l’environnement ainsi que le timing actuel de ce qui se passe au Québec est tout à fait compréhensible.
Avant de t’apporter ma réponse, je rejoins notre ami Madada et je te demanderais si tu pourrais nous donner un aperçu de ton immigration et de ces 3 ans, comment cela s’est passé ? et le DESS que tu as préparé, il est dans quel discipline ? Quelle institution ?

Ce que je peux dire c’est que dans les provinces telle l’Alberta, l’Ontario , la Colombie-Britanique, les immigrants constituent une masse critique beaucoup plus importante qu'au Québec, et cela est des points qui nous poussent à croire qu’il peut certainement contribuer, par effet d'entraînement, à faciliter l'accès au marché du travail.
Comme tu es intéressé par le trio : Ottawa, Toronto ou meme Gatineau. Je vais te donner mon avis dans ce sens :

Statistiquement parlant, Toronto et Kitchener-Waterloo-Barrie ont été à la tête de la croissance de l’emploi ces derniers mois, de plus, la région a maintenu l’un des plus bas taux de chômage en Ontario.  Quant aux régions économiques d’Ottawa et de Kingston-Pembroke elles ont essuyé des pertes d’emploi, respectivement de 5 500 et 2 900 emplois (d’après le Bulletin sur le marché du travail - Ontario : Janvier 2014)

Je pense avoir émis un sujet quant au comparatif entre Ottawa et Toronto. Je vais rapporter en bref ma conclusion :

Ottawa est très belle comme ville: beaucoup de parc, de musées, de pistes cyclables, etc.. et Toronto est la plus multiculturelles des villes canadiennes : il y a beaucoup de brassage ce qui lui donne une certaine ampleur.

Ottawa est plus bilingue que Toronto : aussi bien grâce à  sa proximité du Québec (un pont sépare Ottawa (Ontario) de Hull-Gatineau (Québec) ) que grâce à ses institutions gouvernementales ou le bilinguisme est exigé selon la loi (encore faut-il le trouver ).

Toronto est plus dynamique que Ottawa (vie sociale) : plusieurs festivals et de célébrations.

Ottawa est plus sécuritaire et plus propre : taux de crime moins élevé et son statut de Capitale nationale exige aux élus des municipalités de s'assurer de la propreté de la ville. en 2003 elle a été classée par Statistique Canada comme une des meilleurs places au Canada pour y fondre et élever sa famille .

Toronto est le centre dynamique de l'économie du canada c'est le cœur bancaire et financier du pays. Le développement des industries culturelles et informatique se fait à un rythme élevé.

Ottawa est parmi les villes canadiennes, comprises dans l'enquête mondiale de 2006 où le coût de la vie est le plus bas.

Tout récemment lit-on dans LeDroit du 10 février 2014 qu’Ottawa reconnue pour sa diversité au travail : ‘’ Pour la troisième année consécutive, la Ville d'Ottawa a été reconnue comme étant un des meilleurs employeurs pour les personnes de différentes cultures lors d'un concours national.’’

La majorité des immigrants s’entendent à dire que si vous êtes dans le secteur de la finance ou de l’informatique et que vous maitrisez bien l’anglais vous me chômerez pas à Toronto (sauf cas d force majeure).


Concernant Gatineau, sa juxtaposition avec la capitale nationale fait d’elle une ville à statut particulier : beaucoup de gens vivent à Gatineau mais travaillent à Ottawa (pas tous mais la majorité). C’est beaucoup plus abordable pour une famille avec enfants car ils peuvent bénéficier des frais moindre de garderie pour enfants, avec les salaires consistant du côté d’Ottawa.


Loin des statistiques, des  analyses économico-socio-financières, et comme ton critère principale est le travail , alors je te suggère fortement de trouver d’abord un travail avant d’.emboiter le pas et la ville qui t’appelle en premier, tu fonces et tu vas t’y s’installer.

Bonne chance.



kabi

Masculin Nombre de messages : 3155
Age : 45
Résidence : New-Brunswick
Statut : Citoyen canadien
Date d'inscription : 18/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par madada le 03/04/14, 11:04 pm

Salamo aleikom;

Monsieur Kabi merci infiniment de te joindre à moi dans ma demande à notre sœur Wardda; ainsi je te remercie pour les réponses pour ce sujet et pour d'autres sujets.

Tout le monde apprécié beaucoup ton sens de Partage

Allah yarham lwalidine ; wallah ikamel 3lik bi lkhayre.


Salamo aleikom

madada

Masculin Nombre de messages : 1078
Age : 35
Résidence : Montreal/laval
Date d'inscription : 21/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par kabi le 05/04/14, 05:09 pm

Merci pour ta considération madada.

On souhaite contribuer pour améliorer le sort de nos confrères et consoeurs selon nos modestes connaissances, et on souhaite également que les expériences de chaque personne soient une source pour les autres in cha Allah.

Encore une fois baraka Allahu fik madada.

kabi

Masculin Nombre de messages : 3155
Age : 45
Résidence : New-Brunswick
Statut : Citoyen canadien
Date d'inscription : 18/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par madada le 05/04/14, 05:51 pm

kabi a écrit:Merci pour ta considération madada.

On souhaite contribuer pour améliorer le sort de nos confrères et consoeurs selon nos modestes connaissances, et on souhaite également que les expériences de chaque personne soient une source pour les autres in cha Allah.

Encore une fois baraka Allahu fik madada.



Salamo aleikom;

Je t'en prie si kabi.

Oui exactement; contribuer pour améliorer le sort de nos confrères et consœurs c'est le but mon frère; et j’espère de tout cœur de pouvoir aider d'une façon ou d'une autre.

Pour ce qui est expériences; ou même juste connaissances général sur le sujet d' immigration; je trouve que peu de gens même très peu ceux qui ont le sens de partage! Je dis ça et ça me fait mal au cœur.

Les gens sont souvent ici pour demander de l 'aide et c'est bien; mais une fois qu 'on peut aider pour quoi on le fait pas!!!

Faut il toujours attendre que les autres demande de l'aide pour qu' on les aide !!!

Je parle d'une façon général et je ne suis pas du tout content de dire ça ; mais je le dis et j'ai le grand espoir et le grand souhait que le message passera.

Encore une fois merci monsieur Kabi pour tout ce que tu as fais ; et ce que tu es toujours entrain de faire ; et ce que tu vas faire dans le futur dans et pour ce forum.


Allah Ibarak fik a khouya wi barak fi jami3 lmoslimine.


Salamo aleikom



madada

Masculin Nombre de messages : 1078
Age : 35
Résidence : Montreal/laval
Date d'inscription : 21/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par Wardda le 14/04/14, 02:24 am

Désolée j'ai été trop occupée ces temps-ci pour répondre...Que veux-tu savoir exactement madada de mes 3 ans ici a Montréal? Je dis ca car pour moi en 3 ans il y a eu bcp bcp de choses qui se sont passées alors les raconter me prendrait un temps interminable...
@Kabi, je connais bien Ottawa et Gatineau, j'y vais souvent et Toronto j'y ai passé 2mois l'été dernier. Moi je voulais savoir en terme d'employment comment ca se passe mais surtout combien ca prend du temps. Ici a Montréal, le marché du travail est saturé, daba ca fait 2mois et demi ke je cherche du boulot je n'ai pu passer que 2 entrevues, je recois trés peu d'appels des recruteurs.c'est horrible et frustrant aussi sans exagérer...

Wardda

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par Wardda le 14/04/14, 02:32 am

madada a écrit:Salamo aleikom;

Je te souhaite bonne chance et bon courage ma soeur.

C'est juste question du temps ; tant qu il ya de la volonté on peut tout faire .

Immigrer n'est jamais facil; c'est comme avoir une bonne position au bled!

Peux tu nous raconter si c'est possible un peu comment t"as passé les 3 ans à Montreal !

Ton experience aidera beaucoup de monde.

Merci d'avance wallah iyassir al omeur.

Salamo aleikom

Je voulais juste préciser ici que Immigrer c'est beaucouuuuuup plus dur que de se trouver une bonne position au bled. Moi au bled, je l'avais cette bonne position et auj je galere ici comme pas possible. Que veux-tu que je te dise ma soeur, je ne veux pas etre négative mais ici c'est trés trés difficile de se faire sa place, en tout cas je parle de Montréal. Dans bcp de compagnies ou je vais je vois qu'il y a que des imbéciles qui occupent les bons postes. Ca m'écoeure...partout ou je vais on me dis que je suis surqualifiée bhala ze3ma il faut etre con pour trouver un travail. Quand ils voient que t'es smart ca leur fait peur on dirait et puis voila a lafin tu te retrouve dans un cercle vicieux...Allah ysawebb

Wardda

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par espoire le 14/04/14, 03:24 am

Sa khrajti 3la rases koraki b9iti flbled mou raki bikhir mot galèrer mat hem9i frassek

espoire

Masculin Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 13/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par lis le 14/04/14, 04:01 am

vraiment monsieur espoire tu es incapable vu tes message et ta manière d’écrire. j'ai passé un mois et quelque jours et hamdolilah je travail dans un bureaux d’étude qui sou-traite les marchés de bombardier avec un salaire satisfont hamdolilah , ne cherche pas a désespérer les autres , retourne au maroc c'est mon conseil car tu reste dans le travail général c'est sur ,qui cherche trouve

lis

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par Wardda le 16/04/14, 04:35 am

lis a écrit:vraiment monsieur espoire tu es incapable vu tes message et ta manière d’écrire. j'ai passé un mois et quelque jours et hamdolilah je travail dans un bureaux d’étude qui sou-traite les marchés de bombardier avec un salaire satisfont hamdolilah , ne cherche pas a désespérer les autres , retourne au maroc c'est mon conseil car tu reste dans le travail général c'est sur ,qui cherche trouve

Tu es fais partie des raaares exceptions mon ami...bonne continuation. Qui cherche trouve oui mais quand ca te prend des mois et des mois et des mois, ca devient galére

Wardda

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par kabi le 17/04/14, 06:40 pm

Bonjour Wardda,

Nous t’avons lu, relu et nous te recommanderons quelques conseils en toute sincérité, ensuite libre à toi d’en faire ce qui te parait louable. Comme toi-même tu disais ‘’ Hada conseil fi sabil lah’’.

Je commence par réaffirmer certains points pertinents, que tu as avancé dans ta précédente intervention :

- ‘’ Ici à Montréal, le marché du travail est saturé’’. C’est ce que disent beaucoup d’analystes et comme nous ne cessons pas de le répéter, il ne suffit pas de voir le nombre d’offres d’emplois, les grandes villes en offrent beaucoup, mais en même temps il faut voir aussi le nombre de ‘’déposeurs’’ de CV, car ces mêmes villes ont également un grand nombre de chercheurs de travail. Ce qu'il faut voir comme vision nette c'est le taux de chômage, c’est un pourcentage qui permet d’avoir une approche beaucoup plus réel de la situation du marché d’emploi.

- ‘’Le réseautage, meilleur moyen de décrocher un poste’’. C’est un des bons moyens certes,   notamment ici au nord de l’Amérique. Une grande quantité d’offre d’emploi se fait via des sources informelles telles : le réseau des relations professionnelles, sociales et personnelles, sans omettre le recours aux contacts direct avec des employeurs potentiels (‘’ cold-call ’’). Mais il ne faut oublier que ce réseau, en plus d’être bâtit, il devrait être entretenu et développer au fil des rencontres et discussions, et non pas y recourir seulement lorsque les choses ne vont pas bien.

- ‘’ Je vous parle de la majorité des gens qui sont ici depuis moins de 5ans ’’. Beaucoup de chercheurs et statisticiens confirment l’idée que bon nombre de nouveaux arrivants ont besoin de temps pour s'ajuster à leur nouvelle vie au Canada et pour trouver un emploi, qu’ils enregistrent des taux de chômage plus élevés, peu importe leur niveau de scolarité. Plus clairement, les immigrants très récents établis au Canada depuis cinq ans ou moins, sont ceux qui éprouvent le plus de difficultés sur le marché du travail, même s'ils sont plus susceptibles d'avoir fait des études universitaires que la population née au pays.

- ‘’ un précieux conseil, apprenez l'anglais, ca vous servira bcp bcp bcp ’’. Je le confirme, je l’atteste et je le certifie : Pour trouver un emploi à la hauteur de ses aspirations, de ses compétences et ses habiletés, il faut maîtriser l'anglais (même au Québec et surtout à Montréal).
Selon une recherche de La Presse canadienne rapportée par Le Devoir (le 2 avril 2012), dans le marché du travail montréalais, la maîtrise de l'anglais est un critère d'embauche incontournable.


Maintenant, j’aimerais bien soulever un autre point que j’estime aussi important :

On décèle de ton message un sentiment de frustration. Il est tout à fait normal, et nous sommes tous passés par là : dès que l'emploi n'est pas au rendez-vous, les gens manifestent certains problèmes de frustration, ça va de soi. Mais commencer à jeter des ‘’fléchettes‘’ dévalorisantes n’est pas sage.
On peut lire en vrac, dans ta dernière réponse, cet ensemble de phrase : Je m’en fous … le Québec c’est le tier monde… ca ne doit etre que… Moi au bled… imbéciles… con…

« 1-je ne vous dis de na pas venir ici, bien au contraire ana je m'en fous »  
« … le Québec c'est le tiers monde mes amis, »
« …ben pose leur la question vous travaillez dans koi? ca ne doit etre que dans des centres d'appels ou caissieres en magasins. »
« …Moi au bled, je l'avais cette bonne position…»
« …je vois qu'il y a que des imbéciles qui occupent les bons postes…»
« …bhala ze3ma il faut etre con pour trouver un travail. »

Il serait judicieux de contrebalancer sa déception et commencer par une introspection sur soi-même et surtout extraire de ces aléas des leçons pour s’en sortir : Tu as commencé par penser à Quitter Montréal c’est bien, maintenant cible la bonne place où tu veux aller (je t’ avais bel et bien donné quelques indices concernant le marché de travail Ontarien, mais si tu veux plus de détails essaie les sites webs de TRAVAILLER AU CANADA, GUICHET EMPLOIS, et vas y surtout à la rubrique qui s’intitule ‘’ Explorer des carrières par profession’’). Ensuite améliore ton anglais, puis recontacte toutes les personnes que tu as pu côtoyer ces 3 dernières années (amis, familles, collègues, connaissances) demande de leur nouvelles et fait leur savoir que tu cherches ‘’ à offrir un service’’ (plus que ‘’chercher un travail’’), continue à suivre l’évolution du marché de  travail… dis-toi que trouver un emploi digne de son profil académique, de ses expériences professionnelles et de ses années de galère est -en soi- un travail de longue haleine ; sache qu’il n’y a pas un délais pré-établi, cela dépend de beaucoup de facteurs que l’on peut pas maitriser : la flexibilité du marché, les perspectives de ton secteur de travail, ta propre personnalité, etc….

D’autre part, et ceci concerne notre forum, chaque expérience des membres est une expérience constructive pour les autres, alors quand on demande un aperçu d’immigration d’un Érabliste et de ses 3 ans, comment cela s’est passé etc… c’est beaucoup plus dans un esprit de partage et bénéfique pour ceux qui seront (ou sont) dans la même situation.
Il n’est pas nécessaire de raconter des détails du quotidien, mais disons que rapporter comment on a trouvé son premier logement (cela aidera les nouveaux arrivants, d’avoir un astuce de plus pour se à trouver un logement), qu’est ce qui nous a poussé a décidé d’étudier au lieu de travailler (cela aidera les gens hésitant aux retour aux études à se décider), quel type d’étude ou de travail on a opté pour (cela permettra d’avoir une idée sur la tendance du marché d’étude/travail …) etc.
Certes que personne n’oblige qui que ce soit de partager quoique ce soit, mais on souhaite vivement (dans un esprit de solidarité) de ne pas recourir au forum uniquement lorsque les choses vont mal. Surement que courant ces 3 ans tu as appris beaucoup de chose que pas mal d’Érabliste ne savent pas encore.

Nous te remercions d’avoir ouvert ce poste, aussi de tes conseils et on souhaite que nos modestes contributions puissent aider toute personne qui passe par la même impasse.

Bonne chance à toi et Allah ywaffaq liljamiî !

kabi

Masculin Nombre de messages : 3155
Age : 45
Résidence : New-Brunswick
Statut : Citoyen canadien
Date d'inscription : 18/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par tarikmontreal le 01/05/15, 07:54 pm

Pour ceux qui sont decu. Ceci est un phenomene general chez les nouveaux immigrants. Meme s ils ont un bon diplomes on leur donne les travaux que les canadiens d origine ne veulent pas faire.

voir article

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/11/27/004-canada-immigratoin-scolarite.shtml

Il n y a que le reseautage qui peut te sauver.

tarikmontreal

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 36
Date d'inscription : 29/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par hashirama le 28/05/15, 03:04 pm

Salam alikom

Alors Mme/Melle Wardda, depuis le temps que tu cherches un travail, tu as fini par décrocher un job ou pas encore?

Peux-tu STP nous faire un retour pour nous dire comment s'est terminé ton parcours (en te souhaitant toute la réussite et le bonheur possible super2  )

hashirama

Masculin Nombre de messages : 602
Age : 31
Résidence : Montréal
Emploi : Machiniste
Statut : Résident Permanent
Date d'inscription : 14/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décu par le marché du travail Montréalais...

Message par hashirama le 28/05/15, 03:08 pm

quant à toi M. Kabi je tiens à te remercier du fond de mon cœur pour tous ce tu fait et pour l'effort fourni qui a été constaté et qui est remarquable par tous participants dans ce Forum

Allah ikater man metalek good

hashirama

Masculin Nombre de messages : 602
Age : 31
Résidence : Montréal
Emploi : Machiniste
Statut : Résident Permanent
Date d'inscription : 14/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum