Forum Érable Atlas
Bonjour et Bienvenue
sur le Forum ErableAtlas


Merci pour votre passage.

Derniers sujets
» Entrée Express.
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime09/10/19, 11:24 pm par medyass

» Délais de parrainage
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime25/09/19, 08:40 pm par kamal1982

» Bilans et expériences des érablistes
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime15/09/19, 07:52 pm par coca

» Sondages entre érablistes
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime15/09/19, 07:50 pm par coca

» Dossiers anglophones
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime15/09/19, 07:48 pm par coca

» Citoyenneté canadienne
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime15/09/19, 07:47 pm par coca

» Dossiers parrainage
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime15/09/19, 07:46 pm par coca

» De retour après une longue disparition
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime09/09/19, 12:58 pm par bestiole

» ETUDE COMPARATIVE POUR LES DIPLÔMES FRANÇAIS
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime08/09/19, 09:37 pm par yassine2013

» appartement à louer
Maroc : Les news du lundi ! I_icon_minitime25/08/19, 09:32 pm par ettayfin

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Maroc : Les news du lundi !

Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Maroc : Les news du lundi !

Message par Rachel le 25/01/10, 10:37 am

Salam,

"Médicaments : 160 produits concernés par la baisse
Pas moins de 160 produits, fabriqués par 15 laboratoires, sont concernés par la baisse des prix promise par Baddou.
Ces médicaments sont prescrits notamment contre le diabète, l'hypertension artérielle et les maladies infectieuses, la cancérologie et la cardiologie. Dans cette quête de baisse des prix des médicaments, la priorité sera donnée aux génériques".

Pourquoi les médicaments génériques seulement ?

"Météo : Une don américain
Un don américain de 270 mille dollars a été octroyé au Maroc pour l'optimisation du réseau d'observation météorologique national. Ce don (...) permettra au Maroc de renforcer les moyens de suivi des évolutions météorologiques pour répondre aux effets néfastes des changements climatiques".

Drôle de don !!!

"Les dégâts des eaux
Les fortes pluies qui se sont abattues samedi vers 18h sur le pays ont causé quelques dégâts et ralenti quelque peu la circulation. Selon une source à Lydec, "les précipitations ont atteint à Casablanca 15 à 20 millimètres, en l'espace de 45 mn (....)". Cela a entraîné des difficultés de circulation dans les souterrains du boulevard Zerktouni et des avenues de la Résistance et Roudani (...)
Plusieurs rues se sont retrouvées sous l'eau qui aurait atteint la hauteur d'un mètre, selon un témoignage (...) Sollicités par les habitants (d'un quartier casablancais), les services de Lydec ne se seraient manifestés qu'après la décrue des eaux, selon des témoignages".

Et on n'arrête pas de construire et d'investir à tort et à travers alors que les problèmes d'infrastructure (la base) ne sont toujours pas résolus !

Source : l'Economiste de ce jour.

A+
Rachel
Rachel
Rachel

Féminin Nombre de messages : 3463
Age : 44
Résidence : Casablanca
Emploi : RRH
Statut : Visaiste
Date d'inscription : 03/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par mona2308 le 25/01/10, 10:56 am

Merci pour le partage, tu vois ce changement climatique a démasqué que tous les investissements faites au cours des années précédentes par la lydec ou autre, n'ont aucune valeure maintenant, puisque les dégats des eaux ne sont toujours pas résolus.

et pour la baisse des médicaments, j'espère que ''CHOSE PROMISE, CHOSE DUE''

Amicalement mouna
mona2308
mona2308

Féminin Nombre de messages : 753
Age : 79
Résidence : CASABLANCA/MAROC
Emploi : ASSISTANTE DE DIRECTION
Statut : VISA LE 25/04/2012
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par Belmadi le 25/01/10, 11:17 am

la m^me politique est appliquée chez nous en ce qui concernne les génériques, car ils reviennet moins chers aux assurances et sont produits localement. On importe une partie de l'Insuline du maroc, pour des raisons de coût aussi. Le nombre de diabétique a explosé au niveau des départements où le séisme de 2003 s'est produit, près de 30% de la population.

Belmadi

Féminin Nombre de messages : 246
Age : 53
Résidence : Algérie
Emploi : Correctrice de presse
Statut : je prépare le dossier
Date d'inscription : 08/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par leprince le 25/01/10, 11:43 am

merci soeur
o Fassi baki f blasto
leprince
leprince

Masculin Nombre de messages : 4279
Age : 41
Résidence : Montréal
Emploi : concepteur
Statut : installé
Date d'inscription : 14/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par SCOFIELD le 26/01/10, 05:30 am

leprince a écrit:merci soeur
o Fassi baki f blasto
Allah y7ade lbasse m3a 3abasse.
SCOFIELD
SCOFIELD

Masculin Nombre de messages : 649
Age : 40
Résidence : Laval
Statut : Bate Nbate
Date d'inscription : 02/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par Rachel le 08/02/10, 11:37 am

05 & 08/02/2010 (l'Economiste) :


France/Visa: Deux mois pour le rendez-vous

Pour obtenir un visa pour la France et autres Etats de l’espace Schengen, les demandeurs sont invités à prendre rendez-vous pour le dépôt de leur dossier 2 mois à l’avance. Sont dispensés de cette mesure, les personnes autorisées à déposer leur demande par l’intermédiaire de la CFCIM ou de leur entreprise. Les demandeurs de visa études ainsi que les conjoints de ressortissants français sont également épargnés. Par ailleurs, depuis la mise en place des visas biométriques, la comparution personnelle devient la règle. La numérisation de la photographie et des empreintes digitales nécessite la présence physique de chacun des demandeurs.

Les CCF deviennent des "Instituts Victor Hugo"
A l'instar des Goethe Instituts en Allemagne ou Institutos Cervantès en Espage, tous les centres et instituts français à l'étranger vont prendre le nom d' "Instituts Victor Hugo" afin d'imprimer une marque unique au réseau culturel français (...).

Secousse tellurique à Chefchaouen
Une secousse tellurique de magnitude 3,6 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée hier dimanche dans la province de Chefchaouen (...). L'épicentre de la secousse, survenue à 3h20, est située dans la commune Aït Beida.

A+
Rachel
Rachel
Rachel

Féminin Nombre de messages : 3463
Age : 44
Résidence : Casablanca
Emploi : RRH
Statut : Visaiste
Date d'inscription : 03/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par wanted le 08/02/10, 12:27 pm

Rachel a écrit:

Les CCF deviennent des "Instituts Victor Hugo"
A l'instar des Goethe Instituts en Allemagne ou Institutos Cervantès en Espage, tous les centres et instituts français à l'étranger vont prendre le nom d' "Instituts Victor Hugo" afin d'imprimer une marque unique au réseau culturel français (...).

A+
Rachel

Et comment on va les appeler maintenant IVH... Question
mmm... ça me rappel quelque chose scratch

Merci bcp Rachel pour ces infos
Amicalement Wanted

wanted

Masculin Nombre de messages : 682
Age : 36
Résidence : Casablanca - Lixus
Emploi : Ministère d'Agriculture...
Statut : En attente du ViSa
Date d'inscription : 26/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par Rachel le 08/02/10, 10:29 pm

Smile Oublie ce que ça te rappelle !
C'est du passé maintenant !

A+
Rachel
Rachel
Rachel

Féminin Nombre de messages : 3463
Age : 44
Résidence : Casablanca
Emploi : RRH
Statut : Visaiste
Date d'inscription : 03/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par Rachel le 01/03/10, 04:19 pm

. Les patrons des PME gagnent autant que leurs collègues anglais

· Les cadres marocains sont les mieux payés de l’Afrique du Nord

· Le Maroc n’est low-cost que dans les secteurs à faible valeur ajoutée


Les conclusions d’une enquête réalisée par le cabinet Mercer dans les pays d’Afrique du Nord en 2009 risquent de faire jaser au Maroc. Il en ressort que les cadres marocains sont les plus chers et les mieux payés de la région. En tout cas, bien mieux que leurs homologues algériens, tunisiens et égyptiens. Voilà qui bat par ailleurs en brèche l’image de destination «low-cost» que vendent les équipes chargées de la promotion du Maroc auprès des investisseurs. «L’image de pays à bas coût n’est valable que pour des activités à faible valeur ajoutée et à utilisation intensive de main-d’œuvre peu qualifiée», précise Abdelilah Jnane consultant au groupe Diorh. Pour les secteurs plus pointus, l’équation n’est pas du tout la même, ajoute-t-il.
Les niveaux des salaires ont d’ailleurs le don d’étonner parfois les équipes de certains groupes qui viennent en prospection dans le Royaume. Au niveau des cadres, le Maroc est aujourd’hui plus proche des standards de rémunération pratiqués en Grèce, au Portugal et en Roumanie.
Par profil, un comptable senior émarge jusqu’à 20.000 dollars annuels. C’est à peu près le même niveau de rémunération que l’on peut retrouver au Portugal ou en Tunisie. Par rapport à la Tunisie, la taille des économies et le poids démographique n’étant pas les mêmes, tous niveaux confondus - dirigeants et cadres -, les rémunérations marocaines sont globalement plus élevées. Ce qui n’est pas sans poser parfois des problèmes dans la compétition pour attirer les investisseurs sur certains secteurs comme l’aéronautique par exemple. A compétence et formation égales, un ingénieur au Maroc est 30% plus cher qu’en Tunisie.
Selon l’enquête Mercer, les managers RH au Maroc ont des niveaux de salaires les plus confortables de la région, en moyenne 40.000 dollars bruts annuels (350.000 dirhams). C’est bien au-dessus des rémunérations relevées au Portugal, en Roumanie et en Tunisie. Encore mieux «lotis», les DRH. A en croire le cabinet Mercer, ils émargeraient en moyenne à 65.000 dollars par an (630.000 dirhams bruts), un peu plus que leurs homologues en Grèce (60.000 dollars) et deux fois et demie le traitement des DRH en Algérie (25.000 dollars).
La rareté de ces compétences sur le marché exerce une pression à la hausse sur leur rétribution. Pour certaines expertises difficiles à trouver, les entreprises s’inscrivent clairement dans une compétition de dimension mondiale, précise Anna Chabbat, responsable Projets et Développement pour l’Afrique et Moyen-Orient chez Mercer.
Dans le domaine logistique en pleine euphorie actuellement, les entreprises s’arrachent les experts et sont prêtes à payer le prix pour s’attacher leurs services. Idem pour les ingénieurs projets avec quelques années d’expérience.
Deuxième «grosse surprise» de l’enquête, en 2009, les salaires de base des dirigeants des PME au Maroc sont presque similaires à ceux de leurs collègues en Angleterre, même si les Marocains restent légèrement plus bas, tempère Anna Chabbat. A cause de la crise financière et économique en 2009, les bonus des dirigeants à Londres ont été plus bas que d’habitude. Globalement, le total cash, des dirigeants au Maroc pour l’année dernière est un peu plus élevé qu’à Londres avec une petite nuance, précise la responsable de Mercer: «Même si la comparaison reste pertinente, ce n’est pas le même niveau de dirigeant dont on parle de deux côtés».
Dans le cas du Maroc, la catégorie de dirigeants à laquelle l’enquête fait allusion correspond à celle de la première échelle à Londres: PME, grandes entreprises, multinationales, etc. Le premier niveau des dirigeants à Londres est en gros équivalent au plus haut de celui qu’on peut trouver au Maroc, précise la consultante. Cela s’explique par le différentiel de la taille de l’économie, des organisations et du chiffre d’affaires.
Etonnant non? Le principe général sur le marché des dirigeants est le suivant: «si vous cherchez un profil et qu’il s’avère qu’il est rare sur le marché, il faut mettre le prix pour le convaincre», observe Anna Chabbat. «Oui, les bons dirigeants diplômés et expérimentés sont rares», tranche la consultante de Mercer.
Cette «inflation» des salaires est plus ou moins justifiée. Le développement des projets d’infrastructure et la mise en œuvre des plans sectoriels animent le marché de cadres dirigeants. Les organisations et les entreprises sont en quête des profils pour répondre aux besoins de pilotage de ces projets. Ces profils étant relativement rares, leur rémunération est naturellement élevée.


Les leçons à tirer


En termes de politique de rémunération, il y a des leçons à tirer de la constitution d’un marché international des dirigeants. Primo, il faut mettre en adéquation les besoins avec les talents que l’on vise sur le marché. Secundo, comprendre le potentiel du chiffre d’affaires ou du revenu que l’on pourrait générer ou pas sans les profils que l’on cherche. En gros, procéder au calcul du coût d’opportunité. La question que l’entreprise devrait se poser est la suivante: qu’adviendrait-il si l’on ne recrute pas un talent à la rémunération qu’il demande ? Combien perdrait-elle en revenu, combien gagnerait-elle si une entreprise offre le salaire exigé par ce talent ?
Pour la consultante de Mercer, l’on assiste clairement à un phénomène inflationniste sur les rémunérations des dirigeants au Maroc. Et il ne faudrait pas s’attendre à une quelconque détente dans les prochaines années compte tenu de la forte demande émanant de grands projets d’infrastructures et de différents plans sectoriels.



Jusqu’à 240.000 euros par an… au Congo


Par exemple, dans un pays comme le Congo-Kinshasa, en raison du déficit d’infrastructures de base et de la faiblesse du système éducatif, les employeurs sont obligés de «mettre le paquet». Dans ce pays, les dirigeants des PME sont payés exactement au même niveau que ceux qui sont à Londres. Soit 240.000 euros par an pour les entreprises ayant des effectifs entre 100 et 1.000 salariés. Il s’agit de compenser par rapport à la qualité de vie et de les convaincre de ne pas aller faire carrière à New York, Londres ou Paris, explique Anna Chabbat.
Les dirigeants étant recrutés parmi les populations les mieux formées avec expérience, ils cherchent avant tout une qualité de vie. Or, pour les retenir dans leur pays, il faut leur proposer un salaire qui soit vraiment attractif. On est dans le schéma de la loi de l’offre et de la demande. Lorsqu’une ressource est rare, on la paie très cher, conclut Anna Chabbat.

A. S."
Source : l'Economiste de ce jour
A+
Rachel
Rachel
Rachel

Féminin Nombre de messages : 3463
Age : 44
Résidence : Casablanca
Emploi : RRH
Statut : Visaiste
Date d'inscription : 03/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Maroc : Les news du lundi ! Empty Re: Maroc : Les news du lundi !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum